samedi 10 juin 2017

Chronique - Les Lutins urbains : le péril Groumf



Lutins Urbains: Le péril Groumf (tome 4)

Roman jeunesse

Auteur: Renaud Marhic
Maison d'édition: P'tit louis (collection: romans jeunesse)

Date de sortit: 2017
Nombres de pages: 187
Prix: 9€

Synopsis: On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité.Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains !Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries….
On a volé le jouet préféré du pacha-héritier ! C’
'est en visite dans la Grosse Cité que le jeune prince du Pépettochistan a été dévalisé. Du coup, son père menace de déclencher la 3e Guerre mondiale si le responsable n’est pas retrouvé…. Voilà un travail pour Gustave Flicman. Car selon les autorités, aucun doute : encore un coup des Lutins Urbains ! De retour à l’'Université d'’Onirie, c’est pourtant un tout autre voleur que notre héros découvre… l'’étrange coupable et son complice, Le Troll, ne tardent pas à quitter la ville. En voiture Simone ! Gustave décide de suivre le duo. Il ne sait pas que l'’attend le plus fou, le plus périlleux des voyages qu’il n’ait jamais imaginé….


Mon avis: Premièrement je tiens à remercier l'auteur de m'avoir envoyé son livre, et de m'avoir fait confiance,pour la deuxième fois, pour lire et chroniquer son livre. Alors ça dit vous savez peut être déjà mon avis sur les tomes 2 et 3, je les avaient juste adorer, agréable à lire, très drôle et nous transportant dans un monde à la fois familier mais en même temps magique. Mais le point fort de ces livres est vraiment l'humour avec notamment les petits «psssit». Vous ne connaissez pas les «psssit» ben allez lire les livres. Non je rigole, vous devez allez lire les livres mais avant je vais vous expliquer brièvement ce que sont les «psssit» ce sont des genres d'annotations de l'auteur en bas de page, certaine fois elles sont sensé logique tout ça, puis des fois l'auteur nous raconte des trucs hors sujet ou nous racontes des petites anecdote sur ses personnes, tout ça étant hilarant.

Donc comme vous vous en doutez en commençant ce livre je m'attendais a rire et je n'ai pas été déçu entre les «psssit» et les petites référence au marque déformé que fait l'auteur, surtout une qui m'a fait me questionner pendant toute la lecture du roman et même après, un pays s'appelle le «Pépettochistan», et j'hésitais sur le faîtes que ça vient des gâteau les Pépito, ou sur une ville que j'avais vus en histoire qui finissais pareil, résultat j'ai demandée à l'auteur et j'avais tort, je vous laisse devinez ce que ça voulais dire.;)

L'histoire avec Gustave est super, vraiment ce personnage est très attachant et ça m'arrive de me reconnaître en lui, il a cette façon de ne pas vouloir dire quelque chose mais de finir par le dire sans faire exprès, et le faite qu'il croît en tout, même en des lutins alors que beaucoup n'y croient pas. Les quelques apparition du professeur avec son apprenti sont géniales, les deux personnages son attachants et drôle. Mais contrairement aux tomes précédents ça l'a moins fait pour moi au niveau des lutins (là du Groumf) je n'ai pas réussi a les apprécier, le lutins l'accompagnant étant celui que j'aimais le moins n'a pas arrangé la chose. La lecture a tout de même était vraiment très bien, même si pour moi elle est un peu en dessous des tomes précédent, parce que j'avais adorer les lutins principaux (en plus on voit le nain jaune a un moment dans ce tome et lui je l'adore vraiment).


Je conseille tout de même cette saga a tout le monde, les petits comme les grands, les plus jeunes seront ravis de rencontrer ces lutins et ce monde, et les plus vieux pourront rire a des petites références que leur cadet ne comprendrons pas forcément.